06280136 - Sociologie des organisations et systèmes d'acteurs

Crédits ECTS 3
Volume horaire total 21
Volume horaire CM 21

Responsables

Thierry LE VAN

Objectifs

Le cours reprend, dans une première partie, l'évolution des organisations du XXème siècle. Il cherche à mettre en évidence les principaux apports des courants historiques sur le fonctionnement actuel des organisations (aspect organisationnel, humain, sociologique et systémique). Dans une seconde partie, le cours traite plus particulièrement : de l’analyse des organisations publiques par la sociologie contemporaine, de la conduite du changement par des méthodes et outils sociologiques et de la question essentielle des stratégies d'acteurs.

CONNAISSANCES À ACQUERIR :
- Principaux courants organisationnels depuis le XXè siècle et leurs apports.
- Complexité des organisations publiques par une approche sociologique (système, acteurs, enjeux, finalités, stratégies, justification…).
- Enjeux, stratégies d’acteurs et logiques relationnelles dans les changements organisationnels.

COMPÉTENCES CIBLES :
- Savoir réaliser un diagnostic sociologique d’une situation de tension, de crise ou de changement d’un ‘’système d’action concret’’.
- Mettre en oeuvre des connaissances et méthodes sociologiques pour conduire un changement.

Contenu

Introduction et fondements de la sociologie des organisations

1. Les courants organisationnels modernes
1.1. Le courant mécaniste rationaliste
1.1.1. Les fondements
1.1.2. Frederick Winslow TAYLOR
1.1.3. Henry FORD
1.1.4. Henry FAYOL
1.1.5. Max WEBER
1.1.6. Les approches néo mécaniste-rationaliste : Toyotisme, Reengineering, Lean management
1.2. Le courant Humain
1.2.1. Les expérimentations (Western electric à Hawthorne, Harwood manufacture corporation…)
1.2.2. Les normes des groupes de travail
1.2.3. Les courants de la motivation
1.2.4. Management et motivation1.3. Le courant sociologique
1.3.1. La sociologie du travail de FRIEDMAN & NAVILLE
1.3.2. Les sociologues de la bureaucratie
1.3.3. Les sociologues anglais, annonciateurs du courant managérial
1.4. Le courant managérial systémique
1.4.1. L’approche systémique
1.4.2. Le développement de la stratégie
1.4.3. La contingence et les modèles de H. MINTZBERG
1.4.4. Les évolutions récentes du management

2. Les approches contemporaines de la sociologie des organisations
2.1. Pensée de Michel Crozier et de ses héritiers
2.1.1. Pouvoir et zone d’incertitude
2.1.2. Système d’action concret
2.1.3. Analyse stratégique
2.2. La logique sociologique du changement
2.2.1. Rigidité bureaucratique et stratégies d’acteurs
2.2.2. Les changements dans les organisations publiques et les principes de justification
2.2.4. Paradoxes de l’intervention dans les organisations publiques
2.2.5. Méthode socio-dynamique et stratégie relationnelle auprès des parties prenantes
2.3. Cultures organisationnelles et sens
2.3.1. Sociologie des cultures organisationnelles
2.3.2. Perte de repère des organisations publiques contemporaines perturbées par des logiques paradoxales
2.3.3. Les organisations publiques au coeur du management par le sens

Conclusion :
Une évolution récente vers des organisations de la 3ème vague de civilisation humaine (Toffler) : entreprise libérée, contribution virtuelle, agilité…

Bibliographie

OUVRAGES DE RÉFÉRENCE :
  • AMBLARD H., BERNOUX P., HERREROS G. & LIVIAN Y.-F. (2005). Les nouvelles approches sociologiques des organisations. Seuil.
  • BERNOUX P. (2015). Sociologie du changement dans les entreprises et les organisations. Seuil, Coll. Points.
  • BERNOUX P. (2009). La sociologie des organisations (initiation). Seuil, Coll. Points.
  • BAGLA L. (2003). Sociologie des organisations. La Découverte, Coll. Repères.
  • CROZIER M., FRIEDBERG E. (1992). L'acteur et le système. Seuil, Coll. Points.
  • FRIEDBERG E. (1993). Le pouvoir et la règle. Seuil.
  • LAFAYE C. (2016). Sociologie des organisations. Armand Colin, coll. Poche.
OUVRAGES COMPLÉMENTAIRES :
  • AUBERT N., DE GAULEJAC V. (2007). Le coût de l’excellence. Seuil.
  • BOLTANSKI L., THEVENOT L. (1991). De la justification. nrf Essais, Gallimard.
  • DE GAULEJAC V. (2009). La société malade de la gestion. Seuil, Coll. Points.
  • GREMION P. (1976).Le pouvoir périphérique. Seuil.
  • LE GOFF J.-P. (2003). Les illusions du management : pour le retour du bon sens. La Découverte.
  • MINTZBERG H. (1990). Le management : Voyage au centre des organisations. Les Editions d’Organisation.

Contrôles des connaissances

Examen Terminal
Oral + écrit 30 minutes
Dossier poirtant sur un système d'action concret (70%) soutenu à l'oral (30%)

Informations complémentaires

MODALITES PEDAGOGIQUES / NATURE DES SUPPORTS
Travail à l'aide d'un powerpoint, de quelques supports témoins (projet d’établissement, projet de service, chartes), de vidéos et de discussions.
Au cours du semestre, construction d'un dossier par groupe d'étudiants portant sur un « système d’action concret » mettant en jeu des organisations publiques, si possible dans l’actualité récente. (Il est possible d’utiliser la structure d’alternance des étudiants pour bâtir cette démonstration.)

PRE-REQUIS EN TERMES DE CONNAISSANCES
Connaissances de bases sur les courants historiques de pensées liées aux organisations modernes (depuis le début du XXème siècle)

LECTURE(S) CONSEILLEE(S) :
CROZIER M., FRIEDBERG E. (1992). L'acteur et le système. Seuil, Coll. Points.