• Recherche,
  • International,
  • Éthique et Développement durable,

Que faire de la performativité ? Enjeux et perspectives du concept de performativité pour l’étude de la RSE et de la stratégie

Publié le 8 janvier 2014 Mis à jour le 12 décembre 2014

Intervention de Jean-Pascal Gond, professeur en RSE à la Cass Business School, City University, Londres. Séminaire organisé par l'axe de recherche Management et Responsabilité Sociétale des Organisations et par le groupe de recherche Stratégie (IAE Lyon, Centre de recherche Magellan).

Jean-Pascal GondLes groupes de recherche “Management et Responsabilité Sociétale des Organisations » et « Stratégie » de l’IAE Lyon, Centre de recherche Magellan, Université Jean Moulin Lyon 3, dirigés par Denis Travaillé et Isabelle Royer,  ont le plaisir d’accueillir Jean Pascal Gond.

Depuis la publication de l’ouvrage fondateur de John L. Austin, Quand dire, c’est faire, en 1962, la notion d’énoncé performatif a connu un succès considérable en sciences sociales et a fait l’objet de nombreuses réappropriations en sociologie (ex. Bourdieu, Callon), philosophie (ex. Derrida, Lyotard) ou encore en théorie du genre (ex. Barad, Butler).

Ces multiples approches du concept de performativité ont aussi été mobilisées en théorie des organisations et en management pour analyser des phénomènes aussi divers que le rôle du discours gestionnaire dans les sociétés post-modernes, la matérialité de la communication organisationnelle, le rôle du genre dans la GRH ou encore l’influence des théories économiques sur les pratiques managériales, créant une certaine confusion entre des conceptualisations relativement distinctes de la notion de performativité.

Ce séminaire vise à proposer une vue d’ensemble des travaux sur la performativité et à s’appuyer sur les approches de ce concept inspirées par la sociologie de la traduction pour spécifier deux axes de recherche : l’un visant à étudier les enjeux de la performativité pour l’analyse de la RSE comme théorie et comme pratique, et l’autre approchant les processus aux travers desquels le discours stratégique se constitue en « praxis performative ».

Références indicatives

Performativité et RSE
  • Gond, J.-P. 2013. Chapitre 8. La RSE comme praxis performative. In: Gendron, C. and Girard, B. (ed.) Repenser la responsabilité sociale : l’école de Montréal. Paris: Armand-Colin, pp. 149-164.
  • Gond, J.-P., Igalens, J. & Brès, L. 2013. Rendre compte du social : l’art du compromis performatif. Revue Française de Gestion, 39(237) (à paraître).
  • Gond, J.-P. & Palazzo, G. 2008. The social construction of the (positive) relationship between corporate social and financial performance. In: Best Papers and Proceedings of the Academy of Management.

Performativité et stratégie
  • Cabantous, L. & Gond, J.-P. 2012.  Du mode d’existence des théories dans les organisations : La fabrique de la décision comme praxis performative.  Revue Française de Gestion, 225: 61-81.
  • Cabantous, L. & Gond, J.-P. 2011.  Rational decision-making as performative praxis:  Explaining rationality’s éternel retour.  Organization Science, 22(3): 573-586.
  • Cabantous, L., Gond, J.-P. & Johnson-Cramer, M. 2010.  Decision theory-as-practice:  Crafting economic rationality in organizations.  Organization Studies, 31(11): 1531-1566.. 

Le CV de Jean-Pascal Gond

> Contacts :
 Denis Travaillé, Responsable de l'axe de recherche, ou Isabelle Royer.

Mise à jour : 12 décembre 2014