• Recherche,

WALTHER Matthias

Le retour d'expatriation : Une comparaison du retour sur les marchés du travail allemand et français fondée sur la Théorie de la Pratique de Pierre Bourdieu

Publié le 18 octobre 2013 Mis à jour le 22 novembre 2013

Thèse en Sciences de gestion soutenue le 4 novembre 2013 en cotutelle avec l'université de Bamberg - Allemagne-

Le retour d’expatriation dans une perspective du marché du travail externe est un sujet sous-exploré. Nous empruntons la Théorie de la Pratique de Pierre Bourdieu afin de comparer le retour d’expatriation d’agents de carrière français et allemands sur le marché du travail externe de leur champ de carrière d’origine. Notre analyse démontre que le capital de carrière, ainsi que le habitus des agents de carrière Français et Allemands, se développent pendant l’expatriation. Ceci a alors un impact important sur la réintégration dans leur champ de carrière d’origine. Notre portefeuille d’éléments bourdieusiens critiques, ainsi que nos deux modèles de variables pour le retour en France et en Allemagne démontrent certaines similarités mais surtout de nombreuses différences concernant le retour sur le champ de carrière allemand et français. Si ces faits témoignent de l’existence de frontières nationales du champ de carrière, nos résultats montrent également que, dans un contexte de mobilité internationale, les règles du jeu changent comparé à un contexte de carrière purement national. Ceci remet alors en question la pertinence des modèles de carrière nationaux pour expliquer le retour d’expatriation dans un contexte franco-allemand. Notre recherche contribue à enrichir la littérature académique en clarifiant, dans un premier temps, les règles du jeu dans un contexte de retour d’expatriation franco-allemand. Elle démontre également que les champs de carrière bourdieusiens ne sont que partiellement autonomes et doivent être considérés en interaction avec les champs économiques et éducatifs afin d’obtenir une meilleure compréhension entière des mécanismes du retour.

Repatriation from an external labor market perspective is a largely under-researched topic. Applying Bourdieu’s Theory of Practice and reconciling the culturalist and institutionalist approach in comparative research, this thesis compares the repatriation of German and French career agents into the external labor markets of their parent country career fields. We found that the German and French career agents’ career capital and habitus develops during expatriation, which has an important impact on the re-integration into the parent country career field. Based on our developed critical portfolio of elements for the successful return into the German and French career fields and resulting from our emerged German and French repatriation models, we found that the re-entry conditions into the German and French career fields are in some parts similar, but more strongly differ. While this indicates the existence of national borders of career fields, our results also show that in an international career mobility context, the rules of the game change compared to the rules in a pure national career context, which challenges the pertinence of national career models in understanding repatriation in our Franco-German context. Our research especially contributes to the existing literature by clarifying the rules of the game in a Franco-German repatriation context and by providing empirical evidence for the only partially autonomous nature of Bourdieuian career fields that must be viewed in interaction with the economic and educational field for creating a complete understanding of the return-mechanisms.

Mots-Clés :
Allemagne; Bourdieu; Champ; Capital; Expatriation; France; Habitus; Retour.

Keywords : Bourdieu; Capital; Expatriation; Field; France; Germany; Habitus; Repatriation.

Directeur de thèse : Ulrike MAYRHOFER
                                  Maïke ANDRESEN

Membres du jury :
- Jean-François CHANLAT, Professeur, Université Paris Dauphine
- Wenzel MATIASKE, Professeur, Université Helmut Shmidt Hamburg
- Maike ANDRESEN, Professeur, Otto-Friedrich Universität Bamberg
- Björn IVENS, Professeur, Otto-Friedrich Universität Bamberg
- Ulrike MAYRHOFER., Professeur, Université Jean Moulin Lyon 3
- Alain ROGER Professeur, Université Jean Moulin Lyon 3

Président du jury
:  Björn IVENS

Mention : Très honorable avec les félicitations du jury

Equipe d'accueil : MAGELLAN


Mise à jour : 22 novembre 2013