• Recherche,

AGRH et AIREPME : 2 Prix de Thèse 2019 décernés à Ludivine Adla, iaelyon

Publié le 24 juillet 2019 Mis à jour le 1 octobre 2019

Ludivine Adla a été récompensée à deux reprises en 2019 pour sa thèse « Pour une relecture du processus d'articulation entre la GRH et l'innovation en PME : une approche par la théorie du don/contre-don » réalisée sous la direction de Virginie Roquelaure, iaelyon.

Le prix de thèse AGRH Didier Retour 2019
L’AGRH, association académique de gestion des ressources humaines  remettra ce prix à Ludivine Adla en novembre 2019 à l’occasion de son 30ème Congrès organisé à Bordeaux.
L’association a déjà récompensé à deux reprises des doctorants de l’iaelyon : Hélène Monnier en 2018 par le Prix FNEGE/AGRH de la Meilleure Thèse en 180 secondes et Nathalie Dumouchel en 2017 par le prix AGRH Didier Retour.

Prix de Thèse AIREPME 2019
Décerné par l’Association Internationale de Recherche en Entrepreneuriat et PME (AIREPME), ce prix sera remis à Ludivine Adla à l’occasion du prochain congrès CIFEPME.

 

Le résumé de la thèse « Pour une relecture du processus d'articulation entre la GRH et l'innovation en PME : une approche par la théorie du don/contre-don » :

L’objectif de cette thèse est de comprendre le processus d’articulation entre la GRH et l’innovation en PME. Nous faisons le choix de rompre avec l’approche traditionnelle qui consiste à souligner les enjeux de l’alignement stratégique entre ces deux éléments. A partir des enseignements tirés de la pré-étude exploratoire menée auprès de quatre PME innovantes, nous nous inscrivons dans une perspective relationnelle au travers du don. L’analyse se fonde donc sur la théorie du don/contre-don, couplée à une grille de lecture sur la GRH en PME.
Une étude de cas multiples, s’appuyant sur 52 entretiens semi-directifs, des observations ainsi que des analyses documentaires, a été conduite auprès de trois PME innovantes. Nous aboutissons à une structuration des données et à une modélisation processuelle selon la méthode dite « à la Gioia ». Les résultats de la recherche montrent que l’articulation entre la GRH et l’innovation en PME, au travers des relations de don/contre-don entre acteurs, repose sur un processus composé de trois étapes : libérer les dons, mobiliser les dons et repenser les dons. Enfin, nous sensibilisons les dirigeants et les relais RH aux trois éléments suivants : l’évolution du contexte organisationnel, le rôle des liens sociaux intenses et les pratiques de GRH mobilisées.

 

Un ouvrage publié prochainement

Cette recherche doctorale a été traduite dans l’ouvrage « Manager l'innovation en PME, focus sur la gestion des ressources humaines » co-écrit avec Virginie Roquelaure, iaelyon, et qui sera publié en septembre 2019 aux Editions EMS.