• Recherche,

Amélie BOHAS, doctorante à l’IAE Lyon, lauréate du prix de thèse AIM FNEGE Robert REIX 2014

Publié le 4 juin 2014 Mis à jour le 13 mai 2019

La remise officielle des prix de thèses disciplinaires, transdisciplinaires et pour publication a été organisée sous l’égide de la FNEGE lors de la Semaine du Management, qui réunissait pour la première fois toutes les communautés scientifiques de gestion.

amelie_bohasAmélie BOHAS a reçu le 21 mai 2014 des mains de Pierre-Louis Dubois, Délégué Général de la FNEGE, le prix de la meilleure thèse en Sciences de Gestion AIM FNEGE Robert REIX 2014.

La communauté AIM, présidée par M. Marc BIDAN, réunit les chercheurs en Systèmes d’Information. La lauréate, après avoir remercié ses directeurs de thèse, le Centre de Recherche Magellan et les membres du comité de sélection, a d’ailleurs salué « le dynamisme et la convivialité insufflés par le Président et le Conseil d’Administration à cette communauté de chercheurs ».

Ce travail doctoral a ainsi été conduit au sein du Centre de Recherche Magellan de l'IAE Lyon, sous la direction du Professeur Laïd Bouzidi et la co-direction du Professeur Yves Chappoz.

À l’issue de la soutenance de thèse, le 9 décembre 2013, Amélie Bohas s’est vu décerner le titre de Docteur en Sciences de Gestion, avec la mention Très honorable avec félicitations après avoir été Major de promotion du Master Management et Stratégie des Systèmes d’Information de l’IAE Lyon en 2009.

Une thèse dédiée au Green IT

Ancrée dans le champ des systèmes d’information, cette thèse tend « vers une analyse de la relation systèmes d’information, développement durable et responsabilité sociale d’entreprise » à travers l’étude de « de l’adoption et de l’évaluation du Green IT » (Information Technologies).
Cette thématique, encore émergente, n’en est pas moins prégnante pour la recherche dans ce champ en raison des enjeux qu’elle recouvre en matière d’impacts économiques, écologiques et sociaux des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et de contribution des TIC au développement durable.

Le travail de recherche d’Amélie BOHAS articule plusieurs cadres théoriques dans un triple objectif :
  • décrire les comportements organisationnels en matière de Green IT,
  • comprendre les déterminants de son adoption et les facteurs de sa diffusion
  • concevoir un outil d’évaluation de la maturité écoresponsable des systèmes d’information et de produire des savoirs utiles à l’action collective.

La réflexion s’appuie sur une démarche méthodologique mixte, associant démarche ingénierique et enquête par questionnaire. Les principaux apports de cette thèse sont la co-construction d’un outil d’évaluation du Green IT, inspiré des tableaux de bord prospectifs et la mise en exergue de l’importance des pressions institutionnelles, des bénéfices escomptés, des obstacles perçus, des attitudes environnementales et de la politique RSE dans la décision d’adoption du Green IT.

Composition du jury de thèse :
  • Laïd Bouzidi et Yves Chappoz, Professeurs à l’IAE Lyon - Université Jean Moulin Lyon 3 (co-directeurs)
  • Ahmed Bounfour, Professeur à l’Université Paris Sud 11
  • François-Xavier de Vaujany, Professeur à l’Université Paris Dauphine (rapporteurs)
  • Nicolas Poussing, Chargé de recherche HDR au CEPS/INSTEAD (Luxembourg)
  • Jean Guyard, Fondateur de la Société Évernity (Suffragants)

> Plus d'informations sur la FNEGE
> En savoir plus sur le Centre de recherche Magellan