• Témoignage,
  • Formation à distance,
  • Enseignement,
  • Pédagogie,

Licence 2 Management et Sciences Humaines : une gestion individualisée dans un cours à grand effectif

Publié le 2 avril 2020 Mis à jour le 3 juin 2020
Licence 2 Management et Sciences Humaines : gestion individualisée dans un cours à grand effectif
Licence 2 Management et Sciences Humaines : gestion individualisée dans un cours à grand effectif

Comment assurer une continuité pédagogique à distance en intégrant une approche individualisée pour près de 500 étudiants ? Retour d’expérience avec Isabelle Desmaris, coordinatrice des Travaux Dirigés du cours « Analyse de l'information comptable ».

Portrait Isabelle Desmaris Je suis partie d’un ressenti personnel. Pour moi, les étudiants de licences générales (MSH et TQM) ont droit à un accompagnement personnalisé tout comme celui des étudiants de licences à plus faibles effectifs.
Cependant, cet accompagnement est difficile compte tenu du volume très important d’étudiants et il faut faire preuve d’imagination pour y arriver.

Je pensais qu’il fallait agir vite avant qu’ils ne se sentent démobilisés et j’ai imaginé progressivement le suivi au fil de la semaine dernière à travers mes différentes découvertes sur la plateforme pédagogique Moodle accompagnée par le PAPN (Pôle d’Accompagnement à la Pédagogie Numérique - Université Jean Moulin) et l’expérience que je menais en parallèle avec les étudiants de DCG. »


Une construction par étapes

« J’ai d’abord pensé qu’il fallait demander aux étudiants de déposer leur préparation de travaux dirigés sur Moodle, avec une échéance d’une semaine.

Je ne suis pas chargée cette année du cours magistral et mon collègue avait abordé les aspects théoriques de la comptabilité analytique sans avoir eu le temps de réaliser des illustrations pratiques.

J’ai donc commencé par déposer des exercices corrigés de façon précise pour permettre aux étudiants de bien préparer leur TD.

Je me suis posé ensuite la question de la répartition des étudiants par chargé de TD pour remettre leurs préparations. Moodle nous a permis de répartir les étudiants par chargé de TD et de créer des zones de dépôts de devoirs spécifiques pour chacun.

Cependant, il faut imaginer que chaque chargé de TD allait se trouver face à plus de 100 préparations à lire pour chaque TD. Afin de leur éviter ce travail fastidieux, je me suis formée auprès du PAPN pour utiliser les Tests proposés par Moodle. »


Une auto-évaluation et un retour individualisé

« J’ai ainsi repris les points clés du TD sous la forme d’un questionnaire interactif, permettant une auto-évaluation : au-delà du corrigé, les étudiants bénéficient d’un retour individualisé sur les points qui n’ont pas été compris, ce qui est essentiel pour ce cours de 2ème année destiné à près de 500 étudiants.

Cette auto-évaluation n’est possible que pour les questions pour lesquelles il n’est pas demandé de commentaire et pour lesquelles il n’y a pas d’enchaînement de calculs.
Nous maintenons une lecture des préparations sur le dernier TD plus qualitatif. »


Au final

  • Tous les étudiants ont répondu présents et ont rendu leur travail dans les temps.
  • Les quatre chargés de travaux dirigés ont été enthousiasmé par ces propositions et s’impliquent maintenant eux aussi pour prendre le relai sur la suite des TD.
  • Cette expérience de confinement nous aura permis de nous approprier la richesse des outils de pédagogie numérique, de souder notre équipe enseignante et d’impliquer les étudiants qui sont plus actifs dans leur apprentissage que dans un cours classique.


Une utilisation optimisée de la plateforme pédagogique Moodle

« J’utilisais auparavant les fonctions basiques de Moodle. Grâce à l’accompagnement offert par PAPN de l’Université Jean Moulin (Pôle d’Accompagnement à la Pédagogie Numérique), j’ai pu mettre en œuvre des fonctions beaucoup plus avancées. »