• Anciens diplômés,
  • International,

Prix africain de développement 2020 : un diplômé de l’iaelyon se distingue

Publié le 23 octobre 2020 Mis à jour le 23 octobre 2020
Maxime Hien
Maxime Hien

A l’occasion de la 15ème édition du Prix africain de développement (PADEV) organisée du 11 au 13 octobre 2020 au Rwanda, Maxime HIEN, Directeur Général de FINACOM, a obtenu le prix du meilleur manager du secteur financier. Une belle récompense pour ce diplômé du Master Management et Commerce International de l’iaelyon délocalisé au Burkina Faso (promotion 2007).

Le Prix africain de développement récompense des entrepreneurs, managers et dirigeants d’entreprises africaines pour leur contribution au développement de leur pays et par ricochet du continent. C’est le cas de Finance Communautaire (FINACOM), une institution de microfinance créée en 2009 à l’initiative de l’Office de Développement des Eglises Evangéliques (ODE) du Burkina Faso afin de promouvoir un réseau autonome de microfinance économiquement viable et ayant un impact social durable sur ses groupes cibles.

Cette structure dirigée par Maxime Hien s’est fixée comme mission de contribuer à améliorer les conditions de vie de ses clients et usagers (urbains et ruraux) à travers une offre rentable et pérenne de produits et services financiers souples et modernes. FINACOM a centré son offre sur la collecte de l’épargne et l’octroi de crédit, tout en s’efforçant d’adapter ses produits et services financiers aux exigences actuelles de la demande et aux nouveaux modes de consommation tant en milieu urbain que rural.

Durant son Master, Maxime Hien avait déjà remporté le Prix de la Francophonie pour son mémoire « Étude de marche du karité du Burkina-Faso : quelle contribution de l’office de développement des églises évangéliques pour la promotion de la filière » mené sous la direction de Catherine Mercier-Suissa, Maître de conférences HDR à l’iaelyon.

Nous adressons nos chaleureuses félicitations à Maxime Hien pour cette nouvelle récompense.

La Master Management et Commerce International délocalisé au Burkina Faso


A propos du PADEV

Ce Prix lancé en 2006 par la Fondation 225 composée de douze pays africains est décerné chaque année à « des personnes physiques et morales » dont les œuvres dans leurs secteurs d’activités respectifs, par leur qualité et leur impact, « constituent des modèles de contribution au développement de leurs pays, et partant de l’Afrique ».