• Recherche,

Recherche en sciences de gestion : le 17e Numéro de "La Lettre de Magellan" est sorti

Publié le 10 mars 2020 Mis à jour le 18 mai 2020
Sortie de
Sortie de " La Lettre de Magellan "

Le Laboratoire de recherche Magellan - iaelyon School of Management développe ses travaux autour d'un thème fédérateur : " Le management des Organisations ". Il fonctionne selon une structure matricielle avec une organisation par groupes de recherche (approche disciplinaire) et par équipes thématiques (approche transversale).

L'édito de Jean-François GAJEWSKI, Directeur du Laboratoire de recherche Magellan

Après la modification des statuts du laboratoire de recherche pour une meilleure gouvernance plus représentative, il était important de lancer une nouvelle dynamique de recherche sur la base d’une structure collaborative, capable de se mobiliser rapidement pour répondre à des appels d’offres et contractualiser avec les entreprises.
A cette fin, les chercheurs ont voté majoritairement pour le principe de développement d’équipes thématiques, en lieu et place des axes de recherche. Les équipes thématiques doivent réunir plus de 5 chercheurs issus de 3 disciplines ou spécialités différentes. Elles doivent être plus agiles et présenter des thèmes de recherche cohérents avec les axes de recherche de l’université, et/ou de la Région et/ou de la FNEGE.

Après quelques mois d’existence, cette politique n’a pas tardé à porter ses fruits, car les 4 équipes ont répondu à des appels d’offres, se sont lancées dans des numéros spéciaux de revue, ont initié des workshops de manière à accroître leur visibilité. L’équipe Ecosystème Entrepreneurial a même décidé de lancer l’idée de création d’une « graduate school IEIG (International Entrepreneurship, Innovation & Governance), visant à accroître l’attractivité de l’université sur la thématique de l’entrepreneuriat, déjà reconnue par l’évaluation de l’IDEX comme un point fort de l’Initiative.

En réorganisant le laboratoire de recherche selon une structure matricielle (spécialités / équipes thématiques), l’idée était aussi de favoriser des recherches plus transversales, par l’intermédiaire d’équipes thématiques, qui soient plus souples avec l’objectif de répondre à des appels d’offres rapidement.
L’objectif à terme est d’accueillir des chercheurs d’horizons très différents et de pouvoir les réunir autour de projets (équipes projets) en lieu et place d’axes de recherche. Nous souhaitions mettre en évidence des thématiques en cohérence avec les axes de l’université et de l’IDEX, mais qui permettent aussi de nous identifier et de nous distinguer des autres structures de recherche dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Cette dynamique de recherche consiste à pousser les chercheurs à dépasser leurs domaines de spécialité pour aller vers des collègues d’autres disciplines, internes au laboratoire ou rattachés à d’autres établissements. Nous  sommes majoritairement en sciences de gestion, et nous avons conscience que les liens entre les SHS et les sciences dures peuvent donner lieu à des recherches transversales pertinentes, avec l’obtention de financements nationaux, européens et internationaux à la clef.

Cette réorganisation du laboratoire renforce la politique scientifique qui consiste à positionner la recherche de Magellan sur un arc qui va de la recherche appliquée à la recherche académique. D’un côté, nous favorisons la recherche appliquée en essayant de la valoriser auprès des entreprises et de la diffuser dans des revues à caractère professionnel avec un impact managérial très fort. A cet effet, nous soutenons la publication à diffusion très large dans des médias, tels que The Conversation ou FNEGE Médias.

De l’autre côté de l’arc, l’objectif du laboratoire est d’encourager la recherche académique avec une visée internationale et des publications dans les meilleures revues académiques. De nombreuses actions sont tournées vers cet objectif, que ce soit le copy-editing des articles, le développement de workshops avec invitation des éditeurs de revue, l’incitation à la publication grâce aux budgets complémentaires. « Chaque chercheur bénéficie chaque année d’un budget de recherche personnel et complémentaire en fonction de sa performance de l’année passée, c’est-à-dire ses publications de l’année précédente.
C’est unique en France à l’université, et cela permet d’inciter les chercheurs à transformer leur recherche en publications dans des revues académiques. Toutes les publications sont prises en compte et le budget est calculé en fonction du classement des revues. » Bien entendu, la politique de recherche est orientée vers l’international, même si la publication dans les revues francophones n’est pas mise de côté.

Cette politique scientifique a le mérite de ne négliger aucune recherche et aussi de tenir compte de la diversité des thématiques et des méthodologies de recherche en management qui existent au sein de Magellan. Cette diversité apporte une richesse au laboratoire, nous devons la cultiver et l'entretenir. Il reste aux chercheurs à se positionner sur cet arc en fonction de leur appétence et de leurs compétences.  »


La Lettre de Magellan, N°17
Le Laboratoire Magellan
Toutes les Lettre de Magellan
Contact :
Catherine Vulcain, Responsable Administrative iaelyon Magellan - Tél : 04 78 78 71 58 : catherine.vulcain@univ-lyon3.fr
Thématiques :
Recherche