The Conversation - Renault-Nissan : les trois erreurs stratégiques qui expliquent la chute de Carlos Ghosn

Publié le 19 janvier 2020 Mis à jour le 6 mars 2020
The Conversation
The Conversation

Par Fabien BLANCHOT, Université Paris Dauphine – PSL et Michel KALIKA, iaelyon School of Management.

Au-delà des éventuelles prises illégales d’intérêt et des frasques, on peut conjecturer que trois erreurs stratégiques et une erreur de gouvernance expliquent pourquoi celui qui a contribué à développer l’alliance entre les deux groupes pendant deux décennies, Carlos Ghosn, a pu se retrouver assigné à résidence depuis de nombreux mois au Japon et avoir désormais le statut de fugitif international.

Deux perspectives sont à considérer : l’une est interne à l’alliance et aux relations entre les deux partenaires, Renault et Nissan ; l’autre est externe, en lien avec les parties prenantes, au premier rang desquels se trouvent les États français et japonais.

Lire la suite