• Recherche,

Travail indépendant qualifié : quelle qualité d'emploi ?

Publié le 12 mai 2015 Mis à jour le 20 mai 2015

Conférence de Martine d’Amours, Professeure de Sociologie au Département des relations industrielles de l’Université Laval (Québec, Canada) et directrice de la revue Relations industrielles/Industrial relations.

Journalistes, avocats, traducteurs, consultants, etc. ces métiers s’exercent de plus en plus de façon indépendante. Faut-il y voir une montée préoccupante de la précarité qui menace aussi ces professionnels qualifiés ? Ou une façon alternative de vivre en indépendance par la vente de services haut de gamme ?

Pour y répondre, Martine d’Amours, professeure invitée à l’IAE Lyon, auteur d’une thèse sur les travailleurs indépendants qualifiés.

Cette rencontre  est organisée à l’initiative du Groupe de Recherche en Ressources Humaines, Centre de recherche Magellan de l'IAE Lyon.

A propos de Martine D’Amours


Détentrice d’un doctorat en sociologie de l’Université du Québec à Montréal, Martine D’Amours est professeure titulaire au Département des relations industrielles de l’Université Laval (Québec, Canada) et directrice de la revue Relations industrielles/Industrial relations. Elle est également membre du Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES) et de l’Alliance de recherche universités-communautés sur les innovations dans le travail et l’emploi.

Ses principaux intérêts de recherche portent sur les mutations de l’emploi, et en particulier sur les défis que le développement du travail atypique, et notamment du travail indépendant, pose en matière de protection sociale et d’action et de représentation collective de ces travailleurs.

Parmi ses publications récentes, mentionnons :

  • D’Amours, Martine, Sid A. Soussi et Diane-Gabrielle Tremblay (dir) (2015). Repenser le travail: des concepts nouveaux pour des réalités transformées. Presses de l’Université du Québec.
  • D’Amours Martine (2014). La qualité des emplois des travailleurs indépendants qualifiés : traducteurs, journalistes, avocats. Québec, Presses de l’Université du Québec.
  • D’Amours Martine (2013). « « Devenir traducteur indépendant : l’impact structurant de la clientèle », Revue française de sociologie, vol 54, no 2, p 331-368.
  • D’Amours Martine and Marie-Josée Legault (2013). « Highly Skilled Workers and Employment Risks : Role of Institutions », Labor Studies Journal, 38: 89-109.


CONTACT ET INSCRIPTION : 


Christophe EVERAERE
christophe.everaere@univ-lyon3.fr