• Formation,

Laurent ZENOU raconte son parcours VAE

La Validation des Acquis de l’Expérience à l'iaelyon

Publié le 10 décembre 2015 Mis à jour le 6 décembre 2017

Monsieur Laurent ZENOU raconte son parcours en Validation des Acquis de l’Expérience à la cellule VAE de l’iaelyon pour le Master Marketing et Vente en BtoB.

Quel est votre parcours ? Votre profession actuelle ? Dans quel environnement professionnel travaillez-vous ?

J'ai eu très jeune une passion pour l'électronique et tout particulièrement pour tout ce qui était lié au traitement du signal vidéo (caméra, télévision, magnétoscope "à l'époque ca existait encore"…). Mon conseiller d'orientation m'avait alors suggéré de continuer mes études dans un lycée professionnel afin de réaliser un BEP en électronique que j'ai réussi. J'ai ensuite décidé de poursuivre mon parcours en décrochant un diplôme de niveau IV (équivalent au BAC). 

A la suite de ces études, j’ai débuté ma carrière professionnelle (en juin 1989) au sein de la société SOPRO (basée à Marseille), comme Responsable du Service après-vente. Il s’agissait alors d’une toute petite PME constituée d'une équipe d’une vingtaine de personnes avec une moyenne d’âge avoisinant les 28 ans. C’était une équipe dynamique qui travaillait sur des technologies médicales innovantes. Les locaux étaient situés dans une ancienne bâtisse reconditionnée en bureaux et en ateliers mais qui avait conservée tout son charme d’antan. Les conditions de travail étaient très agréables de par la complicité qui existait entre nous tous et l'autonomie dont nous disposions. Nous étions tous enthousiasmés par cette aventure. J'ai eu la possibilité, 4 ans plus tard, de prendre le poste de directeur commercial export. Ce sont mes compétences relationnelles client et managériales qui m'ont aidées à décrocher cette position. Mon esprit d'initiative et de créativité m'a permis de saisir de nouvelles opportunités et de faire progresser l'entreprise de 1,4 M€ à 7,3 M€ en 9 ans, avant qu'elle ne soit rachetée par une PME française beaucoup plus importante (ACTEON), constituée de plus de 750 salariés et qui réalise plus de 80% de son chiffre d'affaire à l'international. C'est à ce moment-là que j'ai eu l'opportunité d'évoluer vers les métiers du marketing en devenant directeur de gamme international. J'ai eu la chance d'exercer ces nouvelles fonctions au côté de personnes qualifiées en marketing, qui ont pu m'apprendre et me communiquer leur savoir afin de réaliser mes nouvelles attributions dans les meilleures conditions. La passion que j'ai développé pour ce domaine et les compétences acquises m'ont permis d'obtenir le poste de directeur marketing international en 2011, poste que j'occupe toujours aujourd'hui.

Pourquoi avez-vous décidé d’effectuer une démarche de VAE ?


J’ai choisi une démarche VAE car cela correspondait parfaitement à mes attentes et objectifs. Une reprise d’études en formation continue m’aurait probablement apporté des connaissances additionnelles, mais elle n’aurait pas été compatible avec mes obligations professionnelles. D'autres facteurs sont aussi à l’origine de cette démarche VAE. Le premier a été une réorganisation au sein du groupe dans lequel j’exerce et qui a généré l’embauche, à des postes similaires au mien, de nouveaux collaborateurs plus jeunes, moins expérimenté, mais diplômés. Le second a été motivé par la décision des principaux actionnaires à revendre notre groupe à un fond de placement qui a généré une restructuration dans notre entreprise.

Pourquoi avoir choisi l’iaelyon et le Master Marketing et Vente en BtoB en particulier ?

J'ai bien étudié les différents masters qui m'étaient proposés dans le cadre de ma VAE, et il a été tout de suite évident pour moi que le contenu du diplôme "Master 2 Marketing et Vente en B to B" que proposait l'iaelyon, était plus adapté à mon parcours professionnel, mais me permettait aussi de sortir diplômé de cette prestigieuse université, dont sa renommée n'est plus à faire.

Comment s’est déroulée la procédure ?

Je ne vous cacherais pas qu'entreprendre une VAE n'est pas un exercice habituel. Certaines démarches administratives étaient inaccoutumées et m'ont parues très longues. Je conseille vivement à tout futur candidat de prendre un accompagnement VAE, qui est d'ailleurs financé par le FONGECIF, et qui saura vous aider dans toutes ces démarches. Du côté de l'IAE, j'ai été assisté par des personnes compétentes et à l'écoute, qui gèrent des dossiers VAE depuis de nombreuses années, et qui ont su m'apporter toute l'aide dont j'avais besoin. Je profite de cette interview pour leur adresser de nouveau mes plus chaleureux remerciements.

Avez-vous eu le soutien de votre entreprise ?

Mon employeur a accepté de soutenir ma démarche en y participant financièrement.  Il y voyait aussi une motivation de ma part à améliorer mes connaissances et mes capacités au travers d’une démarche personnelle, qui ne pouvait qu'être bénéfique à l'entreprise.

Quels bénéfices retirez-vous de cette VAE ? 


Mon diplôme est tout d'abord un gage que mes compétences sont maintenant reconnues dans le domaine du marketing et de la vente. Ensuite c'est un élément sécurisant et un indicateur de crédibilité. Il va permettra de me développer au sein d’un groupe d’envergure internationale qui est en constante évolution.

En dehors du diplôme obtenu, en quoi le processus VAE vous a aidé à effectuer un bilan professionnel ?


C'est à la conclusion d'un bilan de compétence, réalisé en 2013, que j'ai décidé d'entamer un processus VAE. Cette VAE m'a permis de faire un lien entre mes pratiques professionnelles et celles qui sont actuellement enseignées à l'IAE. Elle a aussi contribué à mettre à niveau mes connaissances. D’une certaine façon, la VAE est aussi une manière apprenante. Grâce à cette démarche et l'obtention de ce diplôme, j'ai aujourd'hui la confirmation que je dois poursuivre ma carrière dans le domaine du marketing, car c’est un secteur qui est en constante évolution, qui nécessite d’avoir une créativité permanente, et requiert d’être à la fois stratégique et opérationnel.


>> En savoir plus sur la VAE à l'iaelyon