• Recherche,
  • Ressources humaines,
  • Formation,

Congrès AGRH 2021 : le Prix du meilleur cas AGRH - Référence RH pour une chercheuse de l’iaelyon et une diplômée du Master RHO

Publié le 20 octobre 2021 Mis à jour le 3 décembre 2021
Congrès AGRH 2021 : le Prix du meilleur cas AGRH - Référence RH pour une chercheuse de l’iaelyon et une diplômée du Master RHO
Congrès AGRH 2021 : le Prix du meilleur cas AGRH - Référence RH pour une chercheuse de l’iaelyon et une diplômée du Master RHO

Chloé Guillot-Soulez, Maitre de conférences, et Charlène Hemery, Directrice Développement RH chez Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes (BP AURA), ont été récompensées pour leur étude de cas intitulée « Banque Populaire AURA : valoriser la marque employeur grâce aux salariés ambassadeurs ». La cérémonie de remise des prix s’est tenue à Paris le 14 octobre dernier.

Cette récompense obtenue vient saluer une étude de cas originale qui porte sur un sujet d’actualité pour de nombreuses entreprises : l’intégration des salariés dans le management de leur marque employeur. En effet, si de plus en plus d’entreprises travaillent leur marque employeur, c’est-à-dire valorisent l’expérience de travail qu’elles offrent en tant qu’employeur pour attirer et fidéliser les ressources humaines, un des défis réside aujourd’hui, dans un contexte de transparence accrue, dans la réalité de l’expérience de travail vécue en interne. Ainsi, la mise en place de programmes de salariés ambassadeurs (employee advocacy) apparait comme un moyen d’attester de la cohérence et de l’authenticité de la marque employeur de l’entreprise.
 

Un cas testé par les étudiants du Master Ressources Humaines de l'iaelyon avant sa publication

Cette étude de cas est le fruit d’une collaboration entre Chloé Guillot-Soulez, responsable du Master 2 RHO de l’iaelyon, et de Charlène Hemery, Directrice Développement RH chez BP AURA. A travers cette étude de cas, les étudiants sont placés dans la peau de consultants qui doivent accompagner BP AURA dans la mise en place de son programme d'employee advocacy. Ce cas permet d’appréhender les enjeux de ce type de programmes, de réfléchir à leur conception mais aussi d’identifier les risques et conditions de réussite.
L’étude de cas a pu être testée auprès des étudiants du Master 1 RHO dans le cadre du cours « Recrutement et marque employeur » avant sa publication.
 

A propos des auteurs

Chloé Guillot-Soulez, Maitre de Conférences HDR en Sciences de Gestion, elle enseigne la gestion des ressources humaines à l’iaelyon - Université Jean Moulin. Elle dirige le Master 2 Management des Ressources Humaines et Organisation (RHO) en formation initiale. Elle mène des recherches sur le management de la marque employeur depuis une quinzaine d’années.

Charlène Hemery, Responsable Développement RH chez Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes, elle était auparavant Responsable Talents et Marque Employeur dans cette même entreprise. Elle est diplômée du Master Management des Ressources Humaines et Organisation (RHO) de l’iaelyon - Université Jean Moulin.