• Formation,
  • Recherche,

Le Prix de thèse AFM 2021 décerné à Jean Pfiffelmann

Publié le 26 mai 2021 Mis à jour le 11 octobre 2021

L’Association Française du Marketing a récompensé Jean Pfiffelmann pour sa thèse en marketing des ressources humaines "Identification-based personalization effects in recruitment advertising", réalisée au sein du Laboratoire Magellan - iaelyon sous la direction de Sébastien Soulez. C’est le 2ème prix remporté par Jean Pfiffelmann, qui a déjà reçu le « Best Thesis Award » lors de la conférence « International Marketing Trends » en janvier dernier.

Le Prix de thèse AFM distingue la meilleure thèse francophone en marketing soutenue dans l’année à l’issue d’un processus de sélection exigeant. Il a été remis à Jean Pfiffelmann lors du 37ème congrès international de l'Association Française du Marketing (Université d'Angers-GRANEM et ESSCA Angers), organisé du 19 au 21 mai 2021 en visioconférence.

Ce prix est décerné pour la 2ème fois consécutive à un docteur du Laboratoire de recherche Magellan - iaelyon School of Management.


Une thèse sur la personnalisation des campagnes de recrutement sur les réseaux sociaux

Ce travail doctoral, positionné en marketing des ressources humaines, a pour objectif de répondre à la question suivante : comment l’identification d’une publicité de recrutement (en tant que tactique de personnalisation) influence-t-elle les employés potentiels ? D'un point de vue théorique, ce travail doctoral contribue à la compréhension de la publicité de recrutement personnalisée.

Cette thèse peut non seulement bénéficier aux recruteurs désireux de recevoir plus de candidatures tout en optimisant leurs dépenses publicitaires, mais également aux managers de médias sociaux qui se doivent de concevoir des outils publicitaires efficaces pour augmenter leurs revenus principalement dépendants des dépenses publicitaires des annonceurs.

Deux articles sur cette thèse ont déjà été publiés dans les revues classées « Journal of Business Research » et « Décisions Marketing ».

Le résumé de la thèse "Identification-based personalization effects in recruitment advertising"

 Mes années doctorales dans le Laboratoire de recherche Magellan Lyon ont été très enrichissantes. J’ai beaucoup apprécié les séminaires et les formations de l’École Doctorale Sciences Économiques et de Gestion, ainsi que les réunions de recherche au sein du groupe Marketing.

Les échanges avec les chercheurs, les retours sur mes travaux lors des séminaires, ainsi que les financements proposés par le laboratoire sont autant d’éléments qui m’ont permis de remporter ce prix de thèse 2021 de l’Association Française du Marketing. Mais pas seulement, car j’avais déjà reçu le prix de thèse 2021 décerné par Marketing Trends.

C’est donc mon second prix de l’année ! Ce prix de thèse démontre non seulement l’intérêt des chercheurs pour les applications du marketing à d’autres champs disciplinaires avec une thèse à l’interface entre le marketing et les ressources humaines, mais témoigne également de l’engouement pour les thèses par essai. La réalisation de ma thèse n’aurait pas été possible sans le concours de mon directeur de thèse, Sébastien Soulez, et aussi plaisante sans la bonne humeur des doctorants du Laboratoire Magellan !"
Une belle première pour son Directeur de thèse
« Il s'agit de mon premier doctorant qui soutient sa thèse, explique Sébastien Soulez, et c'est un événement que l'on oublie pas. Jean est un donc doctorant admirable puisqu’il a dû accoucher de ce travail doctoral tout en formant son inexpérimenté directeur de thèse ! Je tiens à le remercier car cette relation de doctorant à directeur de thèse, le Doktor Vater comme disent si bien les allemands, est une relation qui change la façon de voir notre métier et qui nous change, je le pense, profondément. D'autant que le sujet de thèse que Jean a traité est tout à fait novateur, sur un champ, le marketing des ressources humaines, qui se développe rapidement, notamment au sein du GIT "Marketing RH" de l'AFM. »
Le parcours de Jean Pfiffelmann
Diplômé d’une Licence et d’un Master en Marketing de l’Université de Haute Alsace, Jean a réalisé une année d’échange à l’Université d’Economie de Katowice (Pologne).

Il a rejoint Lyon en 2016 pour réaliser sa thèse au sein du Laboratoire Magellan, avec un contrat doctoral puis un contrat d’ATER à l’iaelyon.

Jean Pfiffelmann est depuis septembre 2020 enseignant-chercheur à EM Strasbourg.

Nous lui adressons nos chaleureuses félicitations, ainsi qu’à son directeur de thèse.