Equipe thématique de recherche Management des Organisations Coopératives et Mutualistes

Adresse
iaelyon School of Management
Centre de recherche iaelyon Magellan
Université Jean Moulin
1C, avenue des Frères Lumière - CS 78242

69372 Lyon cedex 08
Tél
04 78 78 71 58
Mail
william.sabadie@univ-lyon3.fr
Responsable(s)

Informations générales

Rattachement(s)
iaelyon Magellan - Centre de recherche en gestion et management

Département
Sciences de la société

Activités

Thèmes de recherche

L’équipe thématique Management des organisations coopératives et mutualistes a été créée en 2019.

Cette équipe de recherche thématique s’inscrit dans l’axe « Humanités et urbanités » du site de l’Université de Lyon. A titre d’exemple, ses activités peuvent s’inscrire au sein des réflexions menées dans les LabEx COMOD et IMU.

Les organisations coopératives et mutualistes mettent en oeuvre des principes démocratiques qui peuvent être questionnés au sein du LabEx COMOD qui étudie les formes de rationalité sur lesquelles s’appuient les institutions et les pratiques du « vivre ensemble » ; cette rationalité, issue en grande partie de la révolution scientifique, tisse les rapports entre pouvoir et citoyens, États et religions, souveraineté, citoyenneté et expertise, et s’est constituée de façon complexe au cours des derniers siècles pour aboutir à l’édification d’une plateforme civique dont les principes semblaient faire consensus jusqu’à ces dernières décennies. La crise actuelle de cette rationalité requiert un retour sur sa constitution historique car seule une compréhension renouvelée de ce cadre civique, de sa formation complexe et de ses impensés, est à même d’en éclairer les enjeux. Les initiatives de crowsourcing d’idées mises en oeuvre par les entreprises coopératives deviennent elles-aussi des expériences originales pour étudier et réinventer les rapports entre citoyens et entreprises.

Les organisations coopératives de logement (telles qu’Habicoop) ou de production d’énergie (telle Enercoop) ont un impact sur la ville. C’est précisément l’objet du LabEx IMU qui est un dispositif de recherche et d’expérimentation centré sur la ville, l’urbain, la métropolisation et l’urbanisation. Sa vocation est de stimuler, produire, capitaliser et valoriser une expertise scientifique et technique sur les mondes urbains passés, présents et à venir, tout en contribuant à l’action des pouvoirs publics et des acteurs privés.

Enfin, au plan régional, Lyon est le berceau de la première coopérative de consommateurs.
En 1828, les canuts de Lyon fondent la première coopérative de consommation française dans la continuité du « mutuellisme »: « la Société du Devoir Mutuel » qui propose « d'acheter collectivement les biens de première nécessité pour le ménage ». D’autre part, l’URSCOP (Union Régionale des coopératives d’employés – SCOP --) Rhône-Alpes est la plus grosse URSCOP française en effectif. Cette forme de gouvernance est donc très répandue dans notre région. De plus, de nombreuses activités agricoles de notre territoire ont opté pour une gouvernance de type « coopérative agricole » telles que la filière laitière (avec la marque Candia, appartenant à la coopérative SODIAAL dont une partie de l’activité est située à Lyon) ou la filière viticole (avec les producteurs coopératifs du Beaujolais notamment). Cette histoire et ce tissu économique coopératifs permettent un fort ancrage dans le territoire local.
 

Les sujets traités sont de différente nature et peuvent être rassemblés autour de quatre grands axes thématiques :

Axe 1 - Notoriété, valeurs et image du modèle coopératif

Axe 2 - Vie mutualiste : l'engagement des sociétaires

Axe 3 - La marque employeur : attractivité de la marque et adhésion des collaborateurs au modèle coopératif

Axe 4 - Innovation coopérative


Les activités de l'équipe de recherche sont soutenues par le Fonds de dotation IDCOOP, notamment dans le cadre des activités de la Chaire L3C, Lyon 3 Coopération.

 

Actualité de l'Equipe thématique

Organisation

L'équipe thématique « Management des Organisations Coopératives et Mutualistes » regroupe des enseignants-chercheurs et des doctorants qui appartiennent à différents groupes de recherche disciplinaires du Centre de recherche iaelyon Magellan et des chercheurs associés issus d'autres établissements publics ou privés.

MEMBRES
CHERCHEURS ASSOCIES
  • FAURE-FERLET Axelle, Université du Maine, France
  • LECLERC Thomas, IESEG, Belgique
  • LECUYER Charlotte, Université Claude Bernard Lyon 1, France
  • LECAS Bernard, ESSEC, France
  • SEGUIN Michel, UQAM, Canada
  • SAINT-ONGE Sylvie, HEC Montréal, Canada

DOCTORANTS

Publications

Articles dans des revues classées

  1. Capelli S., Sabadie W. & Seguin M. (2019), La différence coopérative fait-elle la différence pour les consommateurs ?, Revue Française de Gestion, (rg A), à paraître.
  2. Guillot-Soulez C., St-Onge S. et Soulez S. (2019), Exploration des liens entre la communication de labels employeurs dans les annonces de recrutement, le mode de gouvernance et l’attractivité des organisations aux yeux des candidats, Recherche et Applications en Marketing (rg A), à paraitre, https://doi.org/10.1177/0767370119828947
  3. Béal M. et Sabadie W. (2018), The impact of customer inclusion in firm governance on customers' commitment and voice behaviors, Journal of Business Research, (rg A),  92, 1-8.
  4. Lecuyer C., Capelli S., & Sabadie W. (2017), A comparison of CSR communication effects between investor-owned banks and member-owned banks, Journal of Advertising Research, (rg A), vol.57, n°4, p.1-27.
  5. Faure-Ferlet A., Capelli S. et Sabadie W. (2017),  Les coopératives agricoles doivent-elles dévoiler leur mode de gouvernance aux consommateurs de produits agroalimentaires ?, Décisions Marketing (rg B), 85, 1 (janvier-mars), p.63-80.
  6. Capelli S., Falchi A., Hussler C. et Sabadie W. (2016), Co-innover avec ses consommateurs, oui mais lesquels? De l’intérêt d’impliquer ses consommateurs-membres dans le processus d’innovation des coopératives, Gestion 2000 (rg C), vol. 33, n°4, p. 117-141.
  7. Guillot-Soulez C. et Soulez S. (2015), Travailler pour une banque qui appartient à ses clients, ça change quoi ? Analyse de l’identité de marque employeur des banques coopératives, @grh (rg B), n°15 (Numéro spécial Meilleurs papiers du 26ème congrès de l’AGRH), p.59-77
  8. Lobre-Lebraty K (2015), Radiographie d’un comité d’audit bancaire mutualiste, Management et Avenir (rg B), vol 7, n°81, pp 81-100.